1/6

Aussi fort qu’un sourire si, bien sûr, on demande, avec des mots ou des regards, la permission d’échanger une émotion avec le sujet de la photographie. Il y a alors un lien qui se créé, court mais intense, intemporel presque. Le visage se fige, le temps se trouve suspendu. On montre le résultat. Un sourire ponctue généralement en guise de remerciement

© 2014 by Thomas Giraud / Le Poulailler with Wix.com

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic