Marrakech, ville aux quatre couleurs étincelantes, sous un inépuisable soleil, l’ocre de ses maisons, le bleu de son ciel, le vert de sa palmeraie et le blanc de ses neiges du Hauts Atlas font rêver de nombreux touristes du monde entier. Dans les ruelles commerçantes qui grouillent de monde et où flottent tout à la fois des odeurs de menthe, de cèdre, de viandes grillées et de crottins se cachent la force, la vitalité mais aussi l’âme de cette ville. Ces travailleurs de l’ombre aux ateliers noircis et enfumés, ces arrière-boutiques où croupissent de jeunes apprentisprivés d’école, reproduisant des gestes ancestraux, travaillant de jour comme de nuit. Ces étales colorées où chaque espace est optimisé...

© 2014 by Thomas Giraud / Le Poulailler with Wix.com

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic